Communiqué de presse

Journée de la Femme : L'entrepreunariat féminin mise sur les produits de terroir

07 mars 2022

  • A l’occasion de la journée internationale de la femme, il est opportun de rappeler que c’est surtout grâce aux femmes que le secteur des produits de terroir a le vent en poupe en Tunisie. Ainsi, plus de la moitié des produits médaillés au Concours Tunisien des Produits de Terroir ont été produits par des entrepreneurs femmes ; plusieurs s’exposent cette semaine au pavillon tunisien au Salon International de l’Agriculture SIA Paris avec l’appui de l’APIA et du PAMPAT (ONUDI/SECO). Les nouvelles start-up féminines s’orientent vers l’exportation et combinent le savoir-faire traditionnel typiquement tunisien avec des techniques de production conformes aux exigences sur les marchés internationaux. Entre 2020 et 2021 les investissements réalisés par des femmes pour la transformation des produits issus de la figue de barbarie et des dattes ont atteint plus de 2 000 000 TND.

 

Photo : © United Nations

Le secteur des produits de terroir a le vent en poupe en Tunisie. Dans un monde globalisé les consommateurs sont de plus en plus en quête des produits authentiques et disposés à payer un plus pour les produits qui font partie de l’identité et de l’histoire des pays. A l’occasion de la journée internationale de la femme qui est célébrée chaque année le 8 mars, il est opportun de rappeler que c’est grâce aux recettes transmises de mères en filles au fil des générations que les produits ancestraux continuent à enrichir le patrimoine immatériel tunisien.

Même si les choses ont beaucoup changé, aujourd’hui les femmes continuent à jouer un rôle important dans le secteur économique des produits de terroir tunisiens. Cela devient encore plus frappant quand on  regarde  les chiffres du Concours Tunisien des Produits de Terroir, qui est organisé chaque deux ans par l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO) et représente aujourd’hui un rendez-vous incontournable pour les produits du terroir tunisiens. Les résultats des dernières éditions du Concours sont significatifs et montrent que plus de la moitié des produits médaillés ont été produits par des entrepreneurs femmes.

En effet, aujourd’hui les femmes portent souvent une double casquette; d’abord celle de  gardiennes du savoir-faire traditionnel et également celle de cheffes d’entreprises agroalimentaires.  C’est sous le leadership des femmes que  le secteur des produits de terroir a su allier tradition et modernité et qu’il est en train de se positionner non seulement  sur le marché tunisien mais également sur les marchés internationaux.

En effet, du 26 février au 6 mars 2022 plusieurs produits médaillés au Concours des Produits de Terroir sont en train d’être exposés dans le pavillon tunisien au Salon International de l’Agriculture SIA Paris grâce à l’appui de l’APlA et du PAMPAT (ONUDI/SECO). Plusieurs femmes représentent le secteur et font découvrir aux visiteurs français et internationaux des délices tunisiens primés à base de dattes,  de figue de barbarie et de grenade  produits par  trois jeunes start-up à savoir Organica, Herbalya et Tazart. Ces nouvelles entreprises s’orientent vers l’exportation et combinent le savoir-faire traditionnel typiquement tunisien avec des techniques de production conformes aux règles d’hygiène et de qualité exigée sur les marchés internationaux.

Aujourd’hui il y a de plus en plus de jeunes femmes tunisiennes diplômées qui voient dans les produits de terroir une opportunité  pour investir et créer de la valeur ajoutée. L’enquête menée récemment par le projet PAMPAT a en effet montré que pendant les deux dernières années 2020-2021 les investissements réalisés par des femmes pour la transformation des produits issus de la figue de barbarie et des dattes ont atteint à eux seuls plus de 2 000 000 TND.

Mme. Zeineb Ben Naceur fait partie  des jeunes  promotrices qui ont décidé d’investir dans la transformation des dattes en créant  une gamme de produits commercialisée sous la  marque Olidatta.  Cette ingénieure en industrie agroalimentaire a travaillé pendant six ans dans des entreprises agroalimentaires en tant que responsable qualité avant de lancer son propre projet de valorisation des dattes. Au début, elle produisait à l’échelle artisanale, mais aujourd’hui elle détient une entreprise moderne certifiée ISO 9001. En octobre 2021, elle a gagné une médaille au Concours Tunisien des Produits de Terroir pour la pâte de dattes de Kebili. «La médaille a eu un impact indéniable sur la notoriété de ma marque » explique la jeune cheffe d’entreprise. «Mes ventes mensuelles ont augmenté de 30% et j’ai déjà dû réaliser de nouveaux recrutements pour faire face à cette nouvelle dynamique.»

Mme. Khouloud Mekni, proprietaire de la start-up Louda sise dans le gouvernorat de Béjà a   elle aussi  souligné  l’impact de la médaille  qu’elle a remporté pour ses tomates séchées sur le développement de son activité. L’entreprise de cette jeune diplômée en économie et finance international a enregistré une augmentation des ventes mensuelles de 50% et un accroissement du nombre de clients de 30%. «La médaille représente une reconnaissance de la qualité supérieure du produit. Cette distinction augmente la confiance des clients pour nos produits. » explique Mme. Mekni.

Chaque année, le 8 mars est une occasion renouvelée pour valoriser les différentes expériences menées par les femmes pour mettre à profit les richesses de leur patrimoine. Aujourd’hui en Tunisie, plusieurs jeunes femmes diplômées ont pris conscience de l’importance  des  produits de terroir pour développer des projets innovants leur permettant de créer de la valeur ajoutée tout en perpétuant  un savoir faire ancestral transmis de génération en génération.

 

Pour plus d’informations : pampattunis@unido.org

Journée de la Femme : L'entrepreunariat féminin mise sur les produits de terroir

Maryem Ghazouani

Maryem Ghazouani

ONUDI
Coordinatrice nationale

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

ONUDI
Organisation des Nations Unies pour le développement industriel