Communiqué de presse

Deuxième édition du Festival  de la figue de Barbarie à Kasserine: Le sultan des fruits, un moteur de développement régional 

01 septembre 2022

  • Le gouvernorat de Kasserine a accueilli les 25 et 26 août 2022 la deuxième édition du Festival de la figue de Barbarie. Au programme du Festival figuraient une expo-vente des entreprises du secteur, plusieurs activités culturelles et gastronomiques ainsi qu’un séminaire sur la nouvelle AOC pour la figue de Barbarie de Zelfen, qui est en cours de préparation. Un des moments forts du Festival a été le «Concours de la meilleure pâtisserie à base de figue de Barbarie ». Le premier prix a été remporté par une pâtisserie de la ville de Kasserine pour le cheese cake à la figue de barbarie. Le festival a été organisé par l’Association Nationale pour le Développement du Cactus (ANADEC Tunisie) avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO).
Photo : © United Nations

Le gouvernorat de Kasserine a accueilli les 25 et 26 août 2022 la deuxième édition du Festival de la figue de Barbarie, qui s’est déroulée dans la région de Zelfen. Avec ses 30 000 hectares de superficies plantées en cactus, Zelfen représente la plus importante localité de  production de figue de barbarie à Kasserine. Le gouvernorat de Kasserine avec ses 100 000 hectares occupe quant à lui la première place en production au niveau national aussi bien en ce qui concerne la figue de barbarie conventionnelle que celle certifiée biologique. 

Initié par l’Association Nationale pour le Développement du Cactus (ANADEC Tunisie) avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO), le festival de la figue de Barbarie vise à mettre en avant les opportunités offertes par la culture du hindi ou du sultan des fruits, notamment en ce qui concerne la création de nouveaux projets d’investissement dans différents secteurs prometteurs, à savoir l’agro-alimentaire, le cosmétique ainsi que l’alimentation de bétail.

L’inauguration officielle de cette manifestation a été assurée par Monsieur le Gouverneur de Kasserine, qui a mis en avant le rôle que joue la figue de barbarie pour le développement local dans le gouvernorat : «Actuellement la filière de la figue de barbarie peut être considérée comme une locomotive économique à l’export. Des produits innovants comme l’huile de pépins de figue de barbarie bio, qui était méconnu jusqu’à récemment sont en train de concurrencer les produits classiques à l’export. La transformation industrielle de la figue de Barbarie a commencé il y a quelques années à Kasserine, mais aujourd’hui l’importance économique de l’industrie du hindi a pris une envergure nationale. Nous sommes fiers d’être les pionniers qui montrent la voie aux autres gouvernorats.» En effet, à Kasserine on trouve aujourd’hui 12 entreprises spécialisées dans la valorisation de la figue de Barbarie. Ces sociétés s’orientent pour la plupart vers l’export en Europe ; mais les produits kasserinois issus de la figue de Barbarie se commercialisent sur les cinq continents, y compris l’Australie. Il s’agit de la filière industrielle qui se développe le plus rapidement à Kasserine. D’ailleurs les entrepreneurs kasserinois explorent un nombre grandissant de modèles de distribution à l’international et sont même en train de bien se positionner sur des plateformes internationales de commercialisation.

Photo : © United Nations

Au programme du Festival figuraient plusieurs activités culturelles notamment des spectacles équestres et folkloriques, des compétitions de tir aux plateaux et des récits de poésie populaire. Un des moments forts du Festival a été le «concours de la meilleure pâtisserie à base de figue de Barbarie ». En lice était une vingtaine de gâteaux, galettes, mousses, biscuits, baklawas, sablés et d’autres desserts à base de figue de Barbarie préparés par des pâtisseries situées  dans le gouvernorat de Kasserine. Le premier prix a été remporté par la pâtissière Mme. Oumaima Bannani qui détient la Casa del Dolce au centre ville de Kasserine pour son délicieux «cheese cake à la figue de barbarie». Ce dessert a surpris les membres du  jury en mettant en avant les saveurs du  produit de terroir phare de la région dans  une recette innovante.

A l’occasion de l’expo-vente à laquelle ont pris part plusieurs entreprises de la filière venues de différentes régions de la Tunisie, les visiteurs ont pu découvrir le vinaigre amincissant, la poudre de raquettes, le sirop, la confiture, le jus, le miel, le café de pépins de figue de barbarie ainsi qu’une large gamme de produits cosmétiques produits à partir des pépins de figue de barbarie.

Le festival a été également une occasion pour présenter l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) pour la figue de Barbarie de Zelfen qui est en train d’être développée. Lors d’un séminaire dédié à ce nouveau label, le Ministère de l’Agriculture (DGPA) et le GIFRUITS ont présenté le cadre légal concernant les AOC et les opportunités commerciales dont  bénéficient les produits labélisés.

L’Association Nationale pour le Développement du Cactus ANADEC est un des partenaires locaux clé engagé dans le processus de développement de l’AOC. Cette association a également joué un rôle significatif dans le processus d’enregistrement auprès de l’INNORPI de la norme tunisienne de l’huile de pépins de figue de barbarie (2021), qui est la seule norme de son genre au monde. L’ANADEC regroupe aujourd’hui la grande majorité des opérateurs tunisiens de la filière et exprime le dynamisme que vit la filière de la figue de barbarie en Tunisie. L’ANADEC reçoit l’appui du Projet d'Accès aux Marchés des Produits Agroalimentaires et de Terroir (PAMPAT) financé par le Secrétariat d'Etat à l'Economie de la Confédération Suisse (SECO) et mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI).

Site web ANADEC: www.anadectunisie.com

Site web PAMPAT: www.pampat.tn

Pour plus d’information : pampattunis@unido.org

Maryem Ghazouani

Maryem Ghazouani

ONUDI
Coordinatrice nationale

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

ONUDI
Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Objectifs poursuivis à travers cette initiative